Certains sont allés voir "de l'autre côté du miroir" : Serge BRINDEAU, Brigitte RICHTER, MOREAU DU MANS, Joël SADELER, DAGADÈS.
Certains se sont arrêtés de l'autre côté de la rue. Certains sont proches sans s'affilier. Certains font un bout de chemin, partent puis reviennent... bref : c'est assez vivant, les poètes.

Si vous souhaitez les découvrir
faites votre sélection dans le menu déroulant
  ...

Yves BarréYves BARRÉ

Yves Barré vit à Saint-Symphorien, dans la Sarthe. Ses goûts éclectiques l'amènent avec le même bonheur à travailler (entre autres) la sculpture, le dessin, la peinture, l'écriture, la photographie, l'informatique. Il a illustré plusieurs des livres publiés par Donner à Voir et il tient un blog à découvrir absolument : ahoui.

A publié :
S'occupe des filles, poèmes et linogravures, portfolio à l'Atelier de Groutel, 2011
État de chaises, textes et illustrations, Vincent Rougier éditeur, 2014
Ciels jaunes, images de Coline Bruges-Renard, Dérive hâtive éditeur, 2016
Rue des courtils, poèmes et linogravures, portfolio à l'Atelier de Groutel, 2016
Quasi-poèmes, Décharge/Gros Textes, collection Polder, 2018
Pas tout à fait mais presque, Gros Textes, 2020

Illustrations (parutions récentes) :
Les Tweets du pinson, Jean-Claude Touzeil. Dessins, Gros Textes, 2018
Oiseaux, Paul Badin. Découpages, Vincent Rougier éditeur, 2018
Petits poèmes chewing-gums, Roland Nadaus. Linogravures, atelier de Groutel, 2018
L'Agendada 1, 2, 3, Werner Lambersy. Dessins. Vincent Rougier éditeur, 2019, 20, 21
Un bon moment , Louis Dubost. Linogravures, portfolio à l'Atelier de Groutel, 2019
Pour attraper le printemps, Jacqueline Held. Acryliques. Gros Textes, 2019
Petites bricoles sans protocole, Alain Boudet. Linogravures, 2019
Ça bavarde les choses, Abel(le) Pez. Dessins. Gros Textes, 2020
Questions d'amour, David Dumortier. Linogravures. L'Atelier de Groutel, 2021

Aux éditions Donner à Voir, a illustré :

   

Trois Petits Carrés d'Alain Boudet, Jean-Claude Touzeil et Jean Foucault.
Un Tango pour José Millas-Martin, un autre pour Matt Mahlen.

   La Langue verte